La consommation abusive d'anti-douleurs dans le sport

undraw_medical_care_movn

Se soulager par des anti-douleurs, une récurrence chez le sportif bien trop négligée.

 Comme l’exprimait Josef Zllweger, ancien gymnaste médaillé aux championnats d’Europe de gymnastique artistique aux anneaux:

« (…) la douleur fait partie intégrante de la vie du sportif. ».(2)

 

  Lorsque vous êtes en recherche de performance, vous êtes susceptible au cours de votre pratique de subir des lésions ligamentaires, tendineuses, osseuses ou musculaires. Elles se traduisent par un processus indispensable au maintien de l’intégrité du soi, la réaction inflammatoire (IR).(1) Outre les physiothérapies et une réduction de l’intensité d’entraînement, voire un arrêt dans les cas les plus graves, la prescription d’anti-inflammatoires par le médecin du sport, permet une inhibition symptomatique mais traîte pas la cause de votre problème.(2)

 

  Les anti-inflammatoires qualifient ou désignent une substance qui permet de lutter contre l’inflammation.(4) Ils sont classés en deux familles thérapeutiques : les anti-inflammatoires stéroïdiens (AIS) et les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS). Ils sont, entre autres, reconnus pour leurs actions antalgiques* et antipyrétiques*.(3) Ils peuvent être administrés par voie orale, cutanée, intramusculaire ou rectale sous forme de suppositoire. 

 "On observe une consommation abusive, dangereuse pour le sportif"

  Aujourd’hui, en lien avec votre niveau de pratique, on observe une consommation abusive, délétères pour la santé du sportif.(7)

 Voici quelques études de la consommation d'anti-inflammatoires réalisées sur des sportifs:

Dans une étude regroupant 563 étudiants athlètes de deux universités américaines, 29% utilisaient les AINS dans un but prophylactique avant une compétition. Un potentiel gain de performance selon les athlètes était également évoqué.(5) En 2016, lors du Grand Raid à l’Ile de la Réunion, 35,8% (n=409) des ultra-traileurs ayant participé à l’étude ont déclaré avoir consommé des AINS au cours de l’année dont 31,5% (n=129) en ont consommé sans prescription médicale. 30,7 % (n=1142) des répondants ignoraient les propriétés des AINS hormis antalgiques et anti-inflammatoires, et également des risques de complications autres que digestives et/ou rénales.(6)

Ces études montrent une méconnaissance sur l’utilisation d’anti-inflammatoires auprès des sportifs. Pourtant, les effets sur l’organisme ne sont pas négligeables comme les complications rénales exacerbées chez le sujet déshydraté, les complications infectieuses graves, les risques de dépendances liés à une accoutumance et des complications hépatiques.(8) En France, l’intoxication médicamenteuse est la première cause de greffe de foie. Comme l’explique l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé (ANSM) dans son rapport en 2015, nous étions les deuxièmes plus gros consommateurs d’AINS (paracétamol et aspirine) parmi sept autres pays européens (Allemagne, Italie, Espagne, Royaume-Uni, Danemark et Suède) et les quatrièmes consommateurs d’AIS (opioïde). Ces chiffres appuient l’importance d’un cadre sur la prise en charge de la douleur. L’ANSM en janvier 2020 a décidé que tous les médicaments contenant du paracétamol et certains AINS ne seraient plus en libre-service dans les pharmacies afin de permettre un bon usage des médicaments et un renforcement de la prévention.

  "L'automédication est une pratique courante chez le sportif"

  Qui n'a jamais voulu se soigner sans l'aide d'un professionnel de santé? Nous l'avons tous fait, en prenant parfois des risques inconsidérés. L’automédication à partir de médicament à prescription facultative et les anciens prescrits, mais non consommés est une pratique courante chez le sportif. L’auto-soin sans l’avis d’un prescripteur médical n’est pas sans conséquences. Une altération des performances et un contrôle antidopage inopiné positif font également partie des risques.(7) Sur le marché actuel, les industriels ont bien compris le problème et souhaitent proposer des alternatives naturelles avec des effets thérapeutiques reconnues s’appuyant sur des études scientifiques.

Même si l’utilisation d’anti-inflammatoires est utile, il faut que vous preniez conscience que ce n’est pas la seule option qui s’offre à vous. Tout en étant accompagnés par un professionnel de santé, s’ouvrir à une alimentation et à un mode de vie plus sain mais également être curieux envers les bienfaits des plantes devrait aussi faire partie du processus de soins. 

 Chez sport & green, notre mission est de sélectionner toutes les sources de bienfaits naturels, permettant de répondre aux différents besoins du sportif. 

Découvrir l'infographie de notre première source de bienfait naturel: LE CANNABIDIOL

  Pauline Bastide, Diététicienne/Nutritionniste Sport & Green

Lexique

- Antalgique : qualifie tout moyen physique ou médicamenteux capable de calmer la douleur

- Antipyrétique : qui prévient ou traite la fièvre

Sources: 1. Dictionnaire médical de l’Académie de médecine 2020. 2. G. Gremion. Douleur dans la pratique sportive. Swiss Medical Olympic Center Département de l’appareil locomoteur CHUV. 1011 Lausanne. Rev Med Suisse 2014;10:243-4/ 3. Thomas Boulanger. Pharmacologie: anti-inflammatoire. IFSI.2017.CH Carcassonne. 4. Dictionnaire Académie Nationale de Pharmacie. 5. Tricker R. Painkilling drugs in collegiate athletics. J. Drug Educ 2000;30:313-24. 6. Lai-Cheung Kit, B.Lemarchand, N.Bouscaren, B-A.Gaüzène. Consommation des anti-inflammatoires non stéroïdiens lors de la préparation aux Grand Raid 2016 à la Réunion. Science & Sports. Vol 34. Issue 4. Sept 2019. PP244-258. 7. P.Laure. L’automédication du sportif. Science & Sports. Vol 26. Issue 4. Sept 2011. pp236-241. 8. P,-E.Fournier, S.Leal, J,-L.Ziltener. Anti-inflammatoires non stéroïdiens: utilisation en médecine du sport. Rev Med Suisse 2008;4:1702-5.

Partager sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

error check_circle
error check_circle
error check_circle
error check_circle
Paiement sécurisé
Commandez en toute sécurité
Expédition rapide
Livraison en 3 jours ouvrés
Service client
À vos côtés 7j / 7 !
Avantage parrainage
-10% en devenant parrain!

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,